Cigale

Cigale

Shaun Tan

Gallimard Jeunesse

  • par (Libraire)
    11 octobre 2019

    A frissonner

    Gris du lieu, des êtres.
    Le froid du monde de l'entreprise.
    L'autre qui n'est pas soi, qui de sa différence est exclu, moqué, isolé.
    Ici aussi, comme ailleurs.
    Le temps passe à travailler pour gagner à peine de quoi vivre, vraiment pas assez.
    Le temps, les années, beaucoup d'années de solitude parmi les autres.
    Et puis, la fin.
    Et quelle fin ! Tik, tik, tik ( il faut lire pour saisir ), comme prendre patience, sentir que viendra le moment d'autre chose, enfin.
    Après le gris, la flamboyance, couleur feu.
    Peu de mots, sobriété du dessin et pourtant, ça tape dans le mille, tout au fond de vous.
    C'est un haïku de Bashô, que l'on découvre tout à la fin qui a inspiré cet ouvrage. Inspirant.