Comment font les gens ?

Olivia de Lamberterie

Stock

  • 15 septembre 2022

    crise de quinqua

    J’aime beaucoup Olivia de Lamberterie, son premier roman m’avait profondément touchée… aussi, j’attendais cette rentrée avec impatience.
    Le pitch, le ton, tout m’attirait… Mais je ne sais pas, je n’ai pas réussi à « entrer » dans le livre… trop de digressions, de sujets survolés. Par moment, on se laisse porter mais c’est un moment…
    Je suis donc passée à côté, de ce roman entre féminisme et constat de quinquagénaire.
    Mais je reste attachée à son autrice, et j’attendrai donc le prochain avec impatience.


  • par (Libraire)
    14 septembre 2022

    Un roman qui fait du bien !

    📚Olivia de Lamberterie pose cette question qui nous traverse tous : mais comment font les gens ?? Pour gérer, contrôler, maîtriser.
    .. tout ça avec le sourire ?
    Elle nous raconte la folle journée d'Anna, une quinquagénaire débordée par son travail d'éditrice, ses filles adolescentes, son mari fautif et sa mère, féministe engagée des années 70 maintenant à l'EHPAD...
    Un livre qui dénonce la charge mentale et qui déglingue l'hypocrisie qui dégouline dans les réseaux sociaux, chez les mères "parfaites" notamment.
    Olivia de Lamberterie déplore toutes les contradictions aberrantes auxquelles les femmes sont confrontées dans notre société absurde avec lucidité et humour. Et ça fait du bien !


  • 11 septembre 2022

    Pas de musique

    J’ai acheté le bouquin - sans doute parce que j’aime Stock. Je devais vraiment rien avoir à faire ce jour là à la FNAC pour me surcharger d’un navet pareil. On reconnaît un bon livre des les premières lignes ; le style est déjà là, on entend la musique. Là c’est vite vu : le silence est assourdissant, contemporain en diable. Je m’étonne qu’O. de Lamberterie qui passe une partie de son temps sur une radio du service public à critiquer des auteurs bien meilleurs n’ait pas fait plus d’efforts pour son livre à elle.


  • par (Libraire)
    9 septembre 2022

    La folle journée d'une cinquantenaire. Coincée entre deux générations de féminisme, Anna fait un constat amer et acide sur sa vie.
    Agréable à lire, on souffre avec Anna et on s'interroge sur la place que prend ou devrait prendre la femme.


  • par (Libraire)
    3 septembre 2022

    Fluide et plein d'humour

    Comment font les gens pour vivre au quotidien face à cette hypocrisie ambiante, les incohérences de la vie, les comportements inadéquats devant lesquels nous n’osons rien dire, face aux injustices ?

    La narratrice déverse ses pensées, colères, tristesses et désarrois à propos de situations du quotidien de sa vie, des absurdités ou des questionnements. Elle critique avec cynisme et beaucoup d’humour ce à quoi nous sommes confrontés.

    Finalement, la beauté ressurgit.

    Un roman fluide, plein de questionnements et d’humour d’une femme cinquantenaire qui pense voir sa vie basculer.

    Noëlline - Libraire


  • 2 septembre 2022

    Coup de coeur d'Anne-Céline

    24 heures de la vie d’une femme sous la plume d’Olivia de Lamberterie... ça fait une journée bien chargée (celles qui savent...).
    Dans un rythme haletant, l’héroïne Anna jongle entre son métier d’éditrice, sa mère qui perd la tête dans un EHPAD, ses filles féministes, un mari en pleine crise de la cinquantaine, ses amis, les notifications de son portable et le monde comme il va pas… pas toujours rond!
    Un sens de l’observation très juste, humour, fantaisie, tendresse et des vérités qui sont bonnes à lire!
    Un roman qui interroge les différentes générations de femmes à cheval sur deux siècles.


  • par (Libraire)
    31 août 2022

    Sous la pression invisible de la société, avec un regard lucide, Anna, quinquagénaire d'aujourd'hui, endosse tous les rôles de sa vie. A la fois fille, mère, épouse et femme active , elle n'hésite pas à se mettre entre parenthèses pour maintenir un équilibre précaire dans le petit théâtre de sa vie. Avec objectivité et humour, Anna se dévoile et révèle le quotidien des femmes fait d'obligations, de renoncements mais aussi d'amour. Ce roman nous invite à faire une incursion dans l'intime féminin.


  • par (Libraire)
    18 août 2022

    Avanti !

    Si on devait résumer trivialement l'état d'esprit d'Anna, on dirait sans se tromper qu'elle en a marre, ras le bol même. Editrice confirmée pour ne pas dire senior, elle évolue dans un milieu littéraire en déclin, obligée de supporter une nouvelle dg cupide et vulgaire. Sans oublier le cours des choses qui ne tournent décidément pas rond. Pas facile de composer avec une époque où tout est sujet à indignation et où peut vite se sentir dépassé.
    Olivia de Lamberterie joue de son personnage pour parler de l'époque, des aberrations comme d'autres choses, plus légères. Alors souvent on s'amuse des situations qui, par endroits, nous sont familières, tout comme ce personnage d'Anna. En ébullition permanente. Instinct de survie ? Sans nulle doute alors soyons indignes pour ne pas sombrer !


  • par (Libraire)
    16 août 2022

    Coup de cœur de Laëtitia

    Déroulé sur une journée marathon, ce récit nous entraine dans les pas d'Anna, éditrice, femme et maman d'ados, au seuil de la cinquantaine. Un roman sur la charge mentale, mais pas que. Un chouette roman émouvant, drôle et désespéré à la fois.

    Librairie La Promesse de l'Aube