• 29 novembre 2013

    Pendant que Jenny file le parfait amour avec Jean-Franky, un maître-nageur au physique plus qu'avantageux, que Karine enchaîne les répétitions avec Albin et son groupe, Vicky passe un été bien en deçà de ses espérances. Elle qui rêvait de soleil, de plage et de drague, se voit obligée de rejoindre le camp d'anglais qui est son cauchemar depuis la lointaine époque on où la surnommait "Bouboule". Pour couronner le tout, sa soeur, la belle, la talentueuse, la préférée, Rebecca, a décidé de mettre le grappin sur James, le nouveau voisin qu'elle convoite elle aussi. Mais c'est la soeur rebelle de James, Mégane la petite peste, qu'elle devra subir puisqu'elle est également inscrite au camp d'anglais. Vicky pourra-t-elle sauver cet été qui s'annonce si mal ?

    Voilà Karine, Jenny et Vicky de retour pour un été très mouvementé avec des sentiments, des mesquineries, de nouveaux personnages, et même, l'arrestation d'un tueur en série ! Depuis le premier tome, on suit avec beaucoup de plaisir, les aventures de ces trois copines pas toujours tendres entre elles mais tellement drôles. Le tour de force des auteurs est d'avoir réussi à les faire évoluer sans leur faire perdre leurs personnalités premières.
    Karine continue à x sur le chemin de l'émancipation. Toujours très proche d'Albin, elle s'investit dans le groupe dont elle est devenue un membre à part entière. Son été est très studieux entre les répétitions et les rencontres avec un producteur potentiel. Mais si elle a enfin pris suffisamment de recul pour comprendre les intentions pas toujours amicales de Vicky et Jenny, elle reste la grande fille au coeur tendre qui accepte et pardonne tout.
    Jenny, toujours aussi superficielle, a trouvé en la personne de Jean-Franky, son alter ego masculin. Mais la bimbo commence à s'interroger...Malgré un physique peu avenant, le gentil et compréhensif Hugo peut-il être autre chose pour elle qu'une épaule sur laquelle s'épancher ?
    Mais la véritable héroïne de cet album est bel et bien Vicky. On la connaissait mesquine, égocentrique, reine des pestes. On la découvre fragile, vulnérable et même amoureuse. Entre son coup de foudre pour le beau James et la naissance de son amitié avec Mégane, Vicky est bien occupée mais cela ne l'empêche pas d'aller titiller Karine et Albin qu'elle cherche toujours à séparer. Pourtant, ses déboires familiaux expliquent, à défaut d'excuser, son comportement parfois odieux.
    Un été trop mortel ! est donc l'album de la maturité pour nos trois adolescentes qu'on découvre sous un jour nouveau. L'humour, s'il reste très présent, cède la place à plus d'introspections des personnages qui gagnent en profondeur (sauf peut-être Karine, un peu mise de côté dans cet album). En tout cas, c'est un vrai bonheur de lecture et qui ouvre de belles perspectives pour la suite : le couple Karine / Albin sera-t-il assez fort pour résister aux sentiments que la jeune fille ressent encore pour Dan, son premier amour ? Jenny fera-t-elle le bon choix entre Jean-Franky aussi beau que stupide et Hugo sincère et généreux ? Et Vicky ? Comment va-t-elle concilier le couple idéal qu'elle forme avec James avec ses pensées qui s'envolent vers une autre personne et le souvenir d'un baiser volé ? Gageons que le tome 7 sera plein de surprises et d'audaces...Il ne reste plus qu'à patienter.