Conseils de lecture

Flammarion

20,00
par (Libraire)
15 janvier 2021

Désespérément drôle

Les enfants POPPER perdent leurs parents. A la mort de la mère, une des petites filles prédit : le ciment de la famille est parti…
En théorie, c’est Serge, le frère ainé, qui devient ‘le chef’ ; mais sa personnalité est loin d’être consensuelle.
De l’inaliénabilité des liens fraternels, avec ses chamailleries et ses rabibochages.
Pour les 3 frères et sœurs, c’est le passage au dernier stade : leurs ainés ont disparu, et les enfants grandissent.
Un superbe roman choral, à la fois profond et léger, enrichi par des dialogues ciselés et d’une justesse absolue : on sent la femme de théâtre.
Un épisode incroyable : la visite d’Auschwitz par la fratrie : une pure merveille de littérature.
Désespérément drôle.

Jean-Loup / Libraire


19,00
par (Libraire)
15 janvier 2021

Alors que l'école n'est pas finie, Agathe (10 ans) suit sa mère pour profiter de la côte d'azur avant le rush des touristes.
Dès le commencement de ce livre on sent qu'il y a quelque chose de bizarre voire de malsain dans les rapports mère fille.
Agathe doit faire face aux humeurs changeantes de sa mère. Comment va-t-elle pouvoir s'épanouir et que va lui réserver cet été.
Une chose est sure, vous n'êtes pas au bout de vos surprises.
La force de ce roman vient de son écriture qui parvient à transcender les sentiments contradictoires qu'on éprouve à l'égard du personnage de la mère.

Libraire


24,00
par (Libraire)
17 décembre 2020

DU TRES GRAND ART

"Les histoires de la nuit sont celles que Marion raconte à Ida, sa petite fille : terrifiantes mais tellement belles.
Toutes deux vivent avec Patrice, un agriculteur au bord de la faillite, et ont pour voisine Christine, une artiste à la retraite. Voilà les 4 habitants de ce hameau de 3 maisons, isolé de tout.

Une ombre plane sur ce lieu, et on sent une tension, des non-dits, et du secret.
La bombe à retardement va exploser le jour des 40 ans de Marion.

Laurent Mauvignier est un styliste hors pair : en mêlant dialogue et narration, il fluidifie le récit et on ne voit pas passer les 600 pages qu'on tourne fiévreusement en voulant toujours connaître la suite des événements.

A lire absolument"

JEAN-LOUP / Libraire


21,00
par (Libraire)
24 novembre 2020

GROS COUP DE COEUR

Markus et Ira, frères et sœurs inséparables, ont une peur panique de la nuit. Ils ne la supportent qu’en se rassurant l’un l’autre. La vie va les séparer, et chacun cherche un moyen pour sortir de l’obscurité. Ira n’y parviendra pas, et laisse un fils, Jesse, à la charge de son oncle et de ses parents, dans cette obscure maison de Hambourg.

Markus cherche la lumière, mais ne la trouve pas, anéanti par son échec : il n’a pas su être fils, ni frère, ni mari, alors saura-t-il être un oncle ? Il tente de le découvrir dans un voyage aussi initiatique que mémoriel vers la Normandie, pour un projet artistique.
Saura-t-il s’offrir à la lumière des impressionnistes ?

Encore une pépite dénichée par les Editions du Typhon : un très grand texte, symbole du renouveau de la littérature d’outre Rhin.

Jean-Loup - Libraire


19,50
par (Libraire)
22 novembre 2020

LE VRAI DU FAUX ?

Un récit différent de ce qu'on a l'habitude de lire.
En partant d'une expérience qu'il a réellement menée, David Foenkinos nous raconte deux histoires.

D'abord, la famille Martin, une famille comme les autres.
Et d'un autre côté, l'auteur nous partage le processus d'écriture d'un livre, les hauts, les bas et surtout ce qui se passe dans la tête du créatif.

Cette tranche de vie m'a fait sourire, rire, ce qui fait du bien en ce moment.

Une question me reste en tête : qu'est ce qui est vrai et qu'est ce qui inventé ?

Agathe - Libraire