Histoire et enseignement des mathématiques, Rigueurs, erreurs, raisonnements
EAN13
9782734210870
ISBN
978-2-7342-1087-0
Éditeur
ENS Lyon
Date de publication
Collection
EDUCATION, HIST
Nombre de pages
335
Dimensions
23 x 24 x 2 cm
Poids
285 g
Langue
français
Code dewey
370
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Les questions de la rigueur et de la validation d'un raisonnement ont été des sujets de débats et de controverses entre mathématiciens. Les idées de rigueur, d'évidence et de démonstration ont changé au cours des époques : il y a une historicité de ces idées. De même la qualification d'erreur doit être prise dans un contexte historique. Aussi, doit-on parler, au pluriel, de rigueurs, d'erreurs et de raisonnements, dans l'histoire. Ces constats suscitent de nombreuses questions sur la temporalité des apprentissages mathématiques. Qu'accepte-t-on comme rigoureux, comme évident, au collège, au lycée, à l'université ? Que décide-t-on de démontrer ? Quand et pourquoi ? Est-ce qu'il y a des niveaux de rigueur et d'abstraction au cours de la scolarité ? Lesquels ? Comment distinguer entre erreur et insuffisance d'un raisonnement, au collège, au lycée, à l'université ? Quelles explications de ces questionnements et quelles réponses les enseignants doivent-ils élaborer pour eux-mêmes ou pour leurs élèves ? Cet ouvrage est issu des travaux de la commission inter-IREM "Épistémologie et histoire des mathématiques" menés dans le cadre d'un projet INRP-IREM sur l'histoire et l'épistémologie dans la formation mathématique.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...