EAN13
9782875933768
ISBN
978-2-87593-376-8
Éditeur
SAMSA
Date de publication
Collection
RECIT
Nombre de pages
378
Dimensions
20,5 x 14 x 3,5 cm
Poids
510 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Hôtel des Chutes

Chronique juive de Stanleyville 1945-4948

De

Samsa

Recit

Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Déborah Lifchitz, une des premières ethnologues à avoir fait des recherches en Afrique aux côtés de Michel Leiris, puis Denise Paulme, déportée et assassinée à Auschwitz dans la réalité, survit et part au Congo Belge avec Vital, un compagnon d’origine grecque, victime des expériences médicales dans les camps. Déborah et Vital se rencontrent à l’hôtel Lutétia en été 1945, où les déportés ont été ramenés ; on se retrouve d’emblée dans le Paris de l’immédiat après-guerre. Vital fait partie de la communauté séfarade de Rhodes, implantée au Congo depuis le tout début du xxe siècle, c’est donc sa famille qu’il va rejoindre à Kinshasa, puis à Stanleyville (aujourd’hui Kisangani). La vie de cette communauté au Congo (très peu connue chez nous) est évoquée dans le détail de sa vie quotidienne (à lire Carol Mann on ne peut s’empêcher de penser aux descriptions de George Orwell dans Une Histoire birmane, ou d’André Gide dans Voyage au Congo). Déborah est confrontée au système colonial belge...
S'identifier pour envoyer des commentaires.