Patronnes au XVIIIe siècle
EAN13
9782380943696
ISBN
978-2-38094-369-6
Éditeur
Nouveau Monde éditions
Date de publication
Collection
NME.HISTOIRE
Nombre de pages
250
Dimensions
21 x 14 cm
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Patronnes au XVIIIe siècle

De

Nouveau Monde éditions

Nme.Histoire

Offres

Mariées, veuves ou célibataires, mères de douze enfants ou femmes sans descendance, elles étaient aussi, et parfois avant tout, entrepreneuses. Investissant des capitaux dont elles ne pouvaient pourtant pas disposer librement, elles ont fondé ou pris la direction d’une entreprise qu’elles ont porté à bout de bras au cours du xviiie siècle.
Camille Dejardin nous propose de découvrir l’histoire encore inconnue de ces femmes, dont l’existence se laisse tout juste deviner depuis quelque temps. Comment arrivent-elles à la tête d’entreprise d’une ampleur parfois considérable ? Comment en gèrent-elles les affaires au quotidien ? Quelles sont ces entreprises et, surtout, qui sont ces entrepreneuses ?
Ainsi Rose Bertin, une roturière, devient la « ministre des modes » de Marie-Antoinette et influence considérablement son époque, avant de donner son nom à un champagne, la veuve Clicquot. Marguerite Blakey, elle, est accusée de banqueroute frauduleuse par son propre mari. Incarcérée au Petit Châtelet, elle risque la peine capitale, mais grâce à un réseau vaste et solide, elle parvient à être acquittée et s’empresse de remonter une affaire dès sa sortie. Sans oublier Amélie de Berckheim, Olive de Lestonnac, Marie-Anne Barbel et combien d’autres !
Négociations, associations stratégiques, mariages arrangés, réseaux : rien n’est mis de côté dans ce livre au sujet inédit qui atteste du riche passé dont les entrepreneuses et aspirantes entrepreneuses de notre xxie siècle sont les dignes héritières.

Historienne de formation, Camille Dejardin est l’auteure de Madame Blakey, une femme entrepreneure au XVIIIe siècle (PUR), qui a reçu le prix Mnémosyne 2017.
S'identifier pour envoyer des commentaires.