Ma province de Paris
EAN13
9782851972651
ISBN
978-2-85197-265-1
Éditeur
Herne
Date de publication
Collection
Les carnets de l'Herne
Nombre de pages
79
Dimensions
21 x 14 x 0 cm
Poids
433 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ma province de Paris

De

Herne

Les carnets de l'Herne

Offres

Cesse-t-on jamais d’être de son village ? En « vingt arrondissements et deux rives de fleuve », Colette a cherché à retrouver à Paris sa province perdue. Jusqu’à découvrir le Palais-Royal. D’abord entre 1926 et 1930, dans son « tunnel », un sombre entresol aux fenêtres en demi-lune ; puis, de 1938 à sa mort en 1954, dans la « seigneurie retrouvée », un premier étage dont les hautes baies donnent directement sur le jardin. « Ma Province de Paris » écrit Colette à propos de cette enclave de verdure en plein cœur de la capitale. Un village en somme avec ses autochtones, ses habitants anonymes ou illustres (Cocteau, Bérard, Bove etc.), ses lieux de rencontres, ses boutiques et ses restaurants (le Grand Véfour).

Immobilisée par l’arthrose à partir de la fin des années 40, l’écrivaine, devenue pour tous « la bonne dame du Palais-Royal », observe le monde depuis son lit-radeau. Elle restitue avec un émerveillement sans cesse renouvelé, le petit monde du Palais-Royal. Ses spectacles petits et grands. Toujours à la recherche du « mot meilleur que meilleur » et de cet accord sensible avec le monde qui est la marque de son style. Les Monuments nationaux rendront hommage à « la bonne dame du Palais-Royal » au travers d’une exposition qui sera présentée dans les jardins à l’automne 2014.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Colette