La grande histoire des Français sous l'Occupation., 3, La Grande histoire des Français sous l'Occupation - Tome 3, avril 1942-décembre 1943
EAN13
9782221083277
ISBN
978-2-221-08327-7
Éditeur
Bouquins
Date de publication
Collection
Bouquins
Séries
La grande histoire des Français sous l'Occupation. (3)
Nombre de pages
992
Dimensions
19 x 13 x 2 cm
Poids
573 g
Code dewey
940
Fiches UNIMARC
S'identifier

3 - La Grande histoire des Français sous l'Occupation - Tome 3

avril 1942-décembre 1943

De

Bouquins

Bouquins

Indisponible

Autres livres dans la même série

Avec Les Passions et les Haines et L'Impitoyable Guerre civile, ce troisième volume de La Grande Histoire des Français sous l'Occupation aborde les événements les plus tragiques de quatre années dramatiques.
Il dévoile les passions antisémites qui conduisent aux rafles de juillet (en zone occupée) et d'août 1942 (en zone non occupée), au départ de convois d'hommes, de femmes, d'enfants depuis Drancy vers Auschwitz, et qui provoquent les réactions des Eglises, notamment l'Eglise catholique, influente à Vichy.
Année sombre, 1942 s'achève sur l'espoir qu'offre le débarquement anglo-américain en Afrique du Nord le, 8 novembre, mais aussi sur les tristesses de l'invasion de la zone libre, puis sur le sabordage de la flotte française à Toulon, flotte qui échappe aux Allemands, mais dont on se demandera toujours si - par une décision rapide - elle n'aurait pas pu rejoindre les Alliés.
1942 : année tournant de la guerre.
1943 : année de durcissement. Vaincus à Stalingrad, chassés bientôt de toute l'Afrique, les Allemands ont des exigences sans cesse accrues à l'égard de la France, comme de tous les pays occupés. Pour leurs usines, ils veulent des hommes : ce sera le Service du travail obligatoire.
Pour maintenir l'ordre alors que les Français - qui devinent que le sort de l'occupant est scellé - renforcent la résistance, multiplient les attentats, créent les premiers maquis, les Allemands bénéficient, avec la Milice, d'une force supplétive qui mène le combat contre les communistes et les gaullistes (dont l'importance grandit depuis que de Gaulle a éliminé Giraud à Alger).
A l'aide de documents irréfutables, Henri Amouroux reconstitue avec émotion et précision une « impitoyable guerre civile .
S'identifier pour envoyer des commentaires.