La question de Palestine, tome 5, La paix impossible
EAN13
9782213686196
ISBN
978-2-213-68619-6
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
Divers Histoire (5)
Séries
La question de Palestine. (5)
Nombre de pages
888
Dimensions
24 x 16 x 4 cm
Poids
1300 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

5 - La question de Palestine, tome 5

La paix impossible

De

Fayard

Divers Histoire

Offres

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série La question de Palestine.
Juin 1982-janvier 2001 : si cette vingtaine d’années est marquée, en Israël et dans les territoires palestiniens, par de nombreuses violences, elle voit aussi la mise en place de ce qu’on appelle depuis le processus de paix.
Se confrontent ici deux logiques : la situation sur le terrain et les initiatives diplomatiques. Henry Laurens propose une chronique détaillée de la première comme des secondes, tout en exposant les évolutions politiques internes aux différentes parties impliquées – l’Autorité palestinienne et Israël, mais aussi les États-Unis, la Syrie, l’Égypte. Il explique avec clarté les avancées, les revirements, les blocages et les principaux points d’achoppement, rendant intelligibles des notions et des événements qui paraissent parfois obscurs aux non-spécialistes. En se plaçant au plus près des acteurs, il montre toute l’importance du facteur humain dans des négociations qui concernent des peuples et des territoires.
Dans cet ouvrage sans équivalent, issu d’un enseignement de plusieurs années au Collège de France, Henry Laurens poursuit sa grande synthèse historique d’un conflit qui trouve ses origines à la fin du XVIIIe siècle.
Tout en exposant les évolutions politiques internes aux différentes parties impliquées – l’Autorité palestinienne et Israël, mais aussi les États-Unis, la Syrie, l’Égypte… –, Henry Laurens retrace minutieusement les discussions bilatérales ou multilatérales, de sommet en sommet. Il explique avec une grande clarté les avancées, les revirements, les blocages et les principaux points d’achoppement (le retour des réfugiés, la question de Jérusalem, les frontières de 1967…).
En se plaçant au plus près des acteurs, il montre combien le facteur humain peut avoir de l’importance dans des négociations qui tournent autour de peuples et de territoires.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Henry Laurens