Alexis D.

11 septembre 2022

Pas de musique

J’ai acheté le bouquin - sans doute parce que j’aime Stock. Je devais vraiment rien avoir à faire ce jour là à la FNAC pour me surcharger d’un navet pareil. On reconnaît un bon livre des les premières lignes ; le style est déjà là, on entend la musique. Là c’est vite vu : le silence est assourdissant, contemporain en diable. Je m’étonne qu’O. de Lamberterie qui passe une partie de son temps sur une radio du service public à critiquer des auteurs bien meilleurs n’ait pas fait plus d’efforts pour son livre à elle.