Bestial

Anouk Shutterberg

Plon

  • par
    8 juin 2022

    Âmes sensibles s'abstenir. Vraiment. A part cela et une violence parfois insoutenable parce que, notamment, ce sont des jeunes filles qui en sont les victimes, ce thriller est inlâchable et deux jours m'ont suffit -avec des coupures quand même, je bosse un peu, le minimum quoi- pour tourner la page 424, la dernière. Ah si, un autre truc, l'ultime rebondissement, bon, je le sentais venir depuis un moment, donc de mon côté, il fait un peu pschitt, mais ça n'altère aucunement mon avis positif.

    Anouk Shutterberg écrit bien et sait y faire pour tenir ses lecteurs au bout de sa plume. La tension est extrême et ne descend jamais, on lit presque en apnée -et deux jours, c'est long ! Son imagination est débordante et macabre, elle construit une intrigue dont on pense qu'elle part dans tous les sens, mais lorsque tout s'explique, toutes les pièces semées auparavant prennent leur place et l'on est scié devant tant de cynisme et de manque d'humanité de la part des criminels, mais l'on est rassuré, c'est de la fiction. Son duo de flics déjà rencontré dans Jeu de peaux, son premier roman, remet le couvert et est particulièrement malmené.

    Cette lecture est passionnante, haletante et éprouvante -mais pourquoi aime-t-on se faire du mal docteur ?-, elle ne peut laisser indifférent et marque durablement les esprits. Anouk Shutterberg qui m'avait déjà bluffé avec son premier roman, confirme avec son deuxième qu'elle est une autrice de thriller avec laquelle il faut compter. Sûr que ses prochains romans seront attendus, espérés et largement diffusés.